La voie royale

Il n'y a effectivement aucune voie pour passer du secondaire II (apprentissage, maturité, etc.) au niveau tertiaire, qui ne soit pas une voie royale si l'on en croit les diverses déclarations. Mais qu'est-ce qu'une voie royale ? D'abord - paraît-il - une désignation qui satisfait les parties de la formation.

La formation professionnelle supérieure

La voie royale est-elle celle de passer de la formation professionnelle initiale à la formation professionnelle supérieure ? Certainement pas. Celui qui emprunte cette voie doit tout apprendre à partir de zéro dans la formation professionnelle initiale, traverser de temps à autre des galères, et ensuite prendre en charge lui-même la plus grande partie des frais de la formation professionnelle supérieure. De plus, ils bénéficient de peu de soutien des autorités fédérale et cantonale.

Les hautes écoles spécialisées

La formation en haute école spécialisée ressemble déjà plus à une voie royale. Les 60% issus de la formation professionnelle initiale ont déjà dû apprendre à partir de zéro, mais ensuite la plupart peut se concentrer sur leurs études à la haute école spécialisée, moyennant une faible participation financière.

Les universités

Du fait des soutiens cantonaux et fédéraux, la voie royale est sûrement celle de la voie universitaire. Tout d'abord, une formation scolaire de base avec obtention de la maturité gymnasiale, et ensuite des études à l'université. La possibilité de poursuivre des études en Suisse ou à l'étranger est garantie, effectuer un doctorat est possible, et tous les écolages sont payés par les contribuables.

"Nous considérons généralement ceci comme voie royale pour une carrière professionnelle réussie : passer directement du gymnase à un titre universitaire via un baccalauréat; en fait, cette prétendue voie royale est l'une des mystifications éducatives les plus importantes de Suisse. Ni une formation académique n'offre de garantie de succès sur le marché du travail, ni une carrière professionnelle réussie n'est due exclusivement à une formation universitaire. Une judicieuse combinaison d'une formation professionnelle et universitaire, enrichie d'une expérience du marché du travail, peut être tout aussi réussie sinon plus avantageuse". Journées scientifiques zuricoises Scientifica

Toutes ces trois voies ont un sens et occupent des places importantes dans le système éducatif suisse. A quoi bon que la Confédération et la politique traitent de voie royale plusieurs voies de formation alors que l'économie a finalement besoin de travailleurs (spécialistes et cadres) et non pas de rois ?

 

Annonce section Formation
Eye catcher FR
Salaires
LinkedIn ODEC FR